La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

03.21.33.97.98

Laboratoire accrédité

N° accréditation

1-6544

Portée disponible sur
www.cofrac.fr

Activité d'encapsulage ou de retrait de l'amiante :

Intervention dans le cadre de la sous-section 3

Dans le cadre de la sous-section 3 du décret du 4 mai 2012, il appartient à l'entreprise de procéder aux mesures suivantes :
Mesures statiques

  •  Avant les travaux : état initial ou point zéro
  • Pendant les travaux,environnement du chantier et locaux adjacents :
  1. Dans la zone d’approche de la zone de travail
  2. Dans la zone de récupération
  3. En des points du bâtiment dans lequel se déroulent les travaux
  4. A proximité des extracteurs dans la zone de leur rejet
  5. En limite de périmètre du site des travaux pour les travaux effectués à l’extérieur
  • A la fin des travaux : 1ère restitution ou libératoire, fin de chantier amiante

Mesures sur opérateur

  • Chantier test et validation de processus
  • Mesures de surveillance, contrôle de la VLEP 8 heures

 

Dispositions particulières aux interventions sur des matériaux, des équipements, des matériels
ou des articles susceptibles de provoquer l’émission de fibres d’amiante :

 Intervention dans le cadre de la sous-section 4

Dans le cadre du décret du 4 mai 2012, les mesures d’empoussièrement en amiante permettent :

  •  d'évaluer le niveau d’empoussièrement des processus pour établir vos modes opératoires (mesures sur opérateur)
  •   de vérifier l'efficacité des protections mises en œuvre

 


 

Code de la santé publique :

Le Code de la Santé publique prévoit la réalisation de mesures d'empoussièrement :
  • suite à un diagnostic amiante pour la surveillance périodique de l'état de conservation des matériaux amiantés
  • à l'issue de travaux de traitement de l'amiante et avant restitution de l'immeuble bâti : 2ème restitution